5 techniques de pêche utiles en survie

5 techniques de pêche utiles en survie

Il peut y avoir de graves pénuries alimentaires en cas de catastrophe, comme une sécheresse ou une inondation, une famine, une guerre, un effondrement économique ou une migration forcée. Il est bon que chacun soit préparé en sachant où trouver de la nourriture en cas d’urgence.

En ce qui concerne les protéines et autres nutriments, le poisson est un excellent choix car il est très bon marché et facile à attraper. Il est peu probable que s’asseoir avec une canne à pêche et un moulinet soit le moyen le plus efficace d’attraper du poisson dans une situation d’urgence où votre temps est limité. Par conséquent, je vais vous montrer 5 techniques de base et vous montrer comment les utiliser pour capturer des poissons.

Il existe 5 principaux types de pièges à poissons de survie que vous pouvez créer dans la nature. Il est important de savoir lequel choisir lorsqu’il s’agit de piéger sa propre nourriture.

Hameçons et appâts

Les hameçons sont la partie la plus importante de la pêche aux leurres. Il faut faire attention en les choisissant car il n’y a pas de règle unique pour toutes les situations. Tout d’abord, nous devons choisir le type d’hameçon que nous voulons utiliser, puis nous choisissons la taille et la forme ainsi que l’appât métallique ou artificiel.

Si vous êtes près d’un plan d’eau où il y a beaucoup de poissons, la méthode de l’hameçon et de l’appât peut fonctionner. Elle convient également si vous pêchez pour le plaisir.

Mais, dans une situation de survie, je ne m’y fierais pas.

Cette méthode exige simplement trop de patience et de chance. Vous pourriez mourir de faim avant d’avoir attrapé un poisson ! Je préfère manger des insectes pour survivre.

Les pièges à poissons stationnaires

Les pièges à poissons stationnaires sont utilisés par les pêcheurs pour capturer des poissons dans des endroits où il n’y a pas d’écoulement naturel de l’eau. Les pièges à poissons stationnaires peuvent être placés directement dans l’eau ou le long du rivage. Les premières pratiques de capture de poissons utilisaient des pièges à poissons fixes, qui profitaient d’un tourbillon, d’un courant ou d’un creux dans l’eau pour retenir l’appât et attirer le poisson ciblé. Des piquets étaient enfoncés dans le fond ou la paroi d’un lac ou d’un étang, et les petits espaces entre les piquets étaient recouverts de brindilles et de branches. Les poissons étaient forcés de nager à travers une petite ouverture pour se faire piéger la tête sur un pieu dépassant d’un autre pieu.

Les pièges à poissons mobiles

Les pièges à poissons mobiles sont des structures mobiles qui peuvent être placées à différents endroits dans un lac ou un étang. Les pièges à poissons mobiles sont constitués de filets tendus sur un cadre de poteaux. Dans les grands lacs et étangs, il peut être difficile de trouver des poissons à un endroit précis, mais en déplaçant le piège à poissons plusieurs fois par jour, vous augmentez vos chances d’attraper des poissons. Les pièges à poissons mobiles peuvent être déplacés à l’aide de bateaux et de grues montées sur camion, selon la taille de la structure.

Anesthésier les poisson

Dans les temps anciens, les pêcheurs utilisaient des mélanges spéciaux d’herbes pour étourdir les poissons. Cette technique leur permettait d’attraper facilement le poisson sans qu’il ne meure par la suite. Le mélange contenait des substances sédatives telles que des feuilles et des fleurs d’asclépiade, des bourgeons de peuplier noir, de l’herbe d’ortie, etc.

Lorsqu’elle est utilisée dans des eaux stagnantes, cette méthode maintient l’appât flottant sur le dessus, ce qui le rend plus accessible aux poissons.

L’anesthésie des poissons les fait flotter à la surface, où vous pouvez facilement les capturer.

Les graines de molène peuvent également être utilisées, mais elles doivent d’abord être écrasées. En particulier en Amérique du Nord, elles sont utilisées depuis l’antiquité sous diverses formes.

C’est une toxine très puissante, donc à utiliser avec précaution.

Plusieurs produits chimiques (saponine, glycoside, et coumarine) sont libérés par les graines, et il a été démontré que ces composés choquent les poissons.

Pêcher à mains nues

Il existe de nombreuses techniques de pêche. L’une des plus simples est la pêche à main nue, où le pêcheur n’utilise aucun équipement pour attraper le poisson. Il utilise ses mains pour attraper les poissons sans l’aide de leurres, de filets ou même de bateaux ou de lignes. L’expérience d’attraper un poisson à mains nues est tout simplement unique et époustouflante.

La pêche n’est peut-être pas la première chose à laquelle vous pensez lorsque vous essayez de survivre. Beaucoup de gens pensent que la chasse, la pêche et le piégeage font partie du passé. Ce n’est pas le cas, elles jouent un rôle vital dans tous types de situations. Il existe de nombreuses façons d’attraper du poisson si les fournitures de base sont limitées ou inexistantes. Cet article présente 5 techniques de pêche dont vous ne voudrez pas vous passer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *